Financements européens

octobre 09, 2012

Marketing territorial et financement européens à Nantes

Interview de Sylvie BANSARD, expert de la Commission Européenne.

Sylvie BANSARD, vous êtes consultante, experte en MARKETING TERRITORIAL et en VEILLE STRATEGIQUE, EUROPENNE notamment.

En quoi consiste votre métier ?

Mon métier, c’est l’intelligence économique appliquée aux collectivités territoriales. Chacun sait que le but des collectivités n’est pas de créer du business à proprement parler, mais elles peuvent par leurs politiques, développer leur territoire en créant de l’activité. Pour cela, il est leur est nécessaire de conduire une réflexion collective autour de la question du territoire en lui-même, de son histoire, son identité, ses forces, ses ressources, etc… il est évident qu’un village au bord de mer ne valorisera pas ses atouts comme un village de montagne… Tout dépend de la culture, des paysages, des habitants, du climat, etc…

En quoi est-ce intéressant pour les collectivités territoriales d’entrer dans une démarche de marketing territorial ? De créer leur « marque » ?

C’est le fondement même de « l’intelligence économique » : Développer, c’est partir de ce qui existe, même si c’est à l’état latent ou embryonnaire. D’où l’importance de commencer d’abord par un analyse marketing bien conduite. Un projet de développement territorial va générer de l’activité, valoriser le territoire, élargir les réseaux, créer des synergies qui à leur tour peuvent générer d’autres projets. En développant des projets locaux, on développe l’activité, on améliore la compétitivité, la notoriété du territoire, sa réputation, son attractivité.

L’émergence de projets nouveaux a de multiples impacts : sur l’emploi tout d’abord, d’autant qu’il s’agit le plus souvent d’emplois dans des métiers nouveaux, plutôt pourvus par des jeunes, non délocalisables. Les bénéfices sociaux sont également importants : (écoquartiers), environnementaux, culturels, (développement conservation du patrimoine). Il peut s’agir aussi du développement de nouvelles filières économiques, filière nouvelles technologies, nouvelles énergies, par exemple.

Vous avez créé votre cabinet ECSIS Conseil à BORDEAUX en 2009. Quel est votre projet ?

Mon projet est d’accompagner les collectivités dans des démarches de développement, en s’appuyant si possible sur les fonds européens : FEDER, FSE, FEADER, FEP, INTERREG, LEADER, LEONARDO, ERASMUS, SOCRATES et autres. Il en existe plus de 450 ! Il s’agit de fournir des informations sur les appels à projets européens, qui sont assortis de subventions et peuvent financer 30 % à 70 % du montant des projets. Tous les européens utilisent ces budgets, les français… très peu. Il est temps que cela change ! Il est vrai que rechercher les appels à projets, les trouver, monter les dossiers, demande des ressources, du temps et du savoir-faire : c’est là mon rôle et mon expertise.

Comment en êtes-vous venue à vous intéresser à l’Europe ?

Je suis passionnée depuis toujours par l’Europe comme d’autres aiment la musique ou les voyages. Je connais parfaitement le fonctionnement des institutions européennes, j’ai une expertise en matière de financements européens (nationaux également), ainsi que dans les études stratégiques et le montage de projets. Je connais très bien les territoires et les collectivités territoriales. J’interviens depuis plus de 10 ans au CNFPT sur ces questions. Il existe tant de choses à faire. C’est passionnant !

Vous êtes EXPERT EUROPEEN. En quoi consiste votre expertise ? Quelle est votre offre de services ?

Je propose des prestations de conseil et de formation : diagnostic de territoires, définitions de choix stratégiques, préconisations, appui opérationnel au montage et au suivi des dossiers, à la recherche de financements. Ça c’est dans la phase amont des dispositifs. Dans la phase de mise en œuvre, il peut s’agir de la mise en œuvre de plans d’actions, de recherche de partenariats, de veille économique et financière. Pour ce qui est de la formation j’interviens sur les thèmes du marketing territorial, de la veille et des financements européens.

Sur quels réseaux vous appuyez-vous ?

Je suis expert européen, membre du TEAM EUROPE qui est un agrément délivré aux experts choisis par la commission européenne. Je connais très bien le fonctionnement des institutions européennes. Je collabore avec le réseau européen des développeurs économiques et la commission européenne.

Vous avez choisi de rejoindre l’équipe des consultants d’AKENE. Pourquoi ce choix ?

Pour des questions de valeurs et de vision du métier. AKENE est un petit réseau de consultants experts très « pointus » et très ancrés dans l’opérationnel. Françoise ADAM est experte en management, elle connaît bien les collectivités territoriales et surtout les problématiques de la mise en œuvre de projets politiques sur le terrain. Travailler seul n’est plus possible : il faut des équipes, des compétences complémentaires, des moyens, communiquer, faire des blogs etc… j’ai trouvé cela avec AKENE, et surtout, tous les consultants partagent le même état d’esprit : être efficace, au top et pourtant accessible et honnête ! Ca me va bien.

Et pour la suite ?

Nous préparons pour le 17 janvier 2013 un séminaire : « RESPONSABLES TERRITORIAUX, DEVELOPPEZ VOS TERRITOIRES ! Par le marketing territorial, la veille stratégique et la maîtrise des financements européens».

Nous y présenterons la démarche et les outils du MARKETING TERRITORIAL et exposerons aux participants comment bien utiliser les fonds européens. Nous cherchons de l’argent ! L’Europe en propose : moyennant de savoir comment détecter les projets et monter les dossiers, allons-y ! Nous proposerons des formules d’accompagnement, de conseil et des formations, et, j’espère que nous pourrons créer un blog dédié à la veille stratégique et à la veille européenne.

Un commentaire

  1. Jocelyne45   16 juillet 2013 10:58 / Reply

    Bonjour, je cherche des informations a propos du droit public, car j’ai vu ce site http://www.sebastien-palmier-avocat.com hier mais il n’a pas assez renseigné qu’il informe ce qu’il sait faire mais pas l’activité d’ un avocat du droit public en général. Ce n’est que mon avis =)
    Pour prendre un exemple est ce que le droit administratif prend par au droit public ou c’est un élément a part ? Car je concoit que le droit public est tres flou pour ma part.
    Merci de votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*